Page:O'Followell - Le corset, 1905.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

17

mais de ce que la coupe leur paraît satisfaire à tous les desiderata de l’anatomie et de la physiologie.

Cette évolution est curieuse, elle mérite qu’on s’y arrête et c’est avec raison, je crois, que je la veux fixer en une sixième époque, époque spéciale — la période médicale — résultante progressive et réelle des différentes périodes que je vais passer en revue.

Fig. 7. - Cneph ou Chnouphis.

Il n’est point, dit Racinet, dans son magnifique ouvrage, Le Costume historique, de renseignements authentiques sur le costume et la parure, qui remontent aussi loin dans le passé, que ceux fournis par les sculptures et les peintures de la vieille Égypte, où la dogmatique de l’image était réglée par la loi, tout au moins par l’usage, de manière à ne laisser aucun arbitraire à l’artiste. L’uniformité constante des reproductions, dans lesquelles tous les détails sont immuables, est une affirmation de la haute antiquité des choses représentées en même temps que l’on s’est aperçu, en observant les dieux de forme humaine pure de l’olympe égyptien, que leur image se présentait non seu-