Page:O'Followell - Le corset, 1905.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

31

les temples et qui à cause de leur origine avaient des vertus surnaturelles.

Ces bandes étaient quelquefois en étoffe de couleur. Elles concouraient souvent à amincir la taille et un torse antique du musée de Cannes donne à penser que les femmes du littoral, se contentaient pour cet usage d'une simple corde enroulée autour du torse (Dr Witkowski).

Quant au zona ; c'était un bandeau ou une ceinture large et plate, employée principalement par les jeunes filles qui le plaçaient le plus souvent autour des hanches. C'était cette ceinture que le jeune romain détachait de la taille de sa jeune femme, au moment des épousailles, d'où l'expression latine : zonam solvere, qui signifie se marier.

Homère, Martial, Ovide, Catulle ont parlé de cette ceinture virginale bien distincte des vêtements précédents par la situation qu'elle occupait sur le corps.

Les premiers soutenaient les seins, le zona au contraire soutenait le ventre. La combinaison, la synthèse de ces deux sortes de ceintures pectorale et abdominale constitue le corset. Je montrerai plus tard, comment de nos jours, certains fabricants ont à nouveau séparé le soutien de la gorge du soutien de l'abdomen, divisant le corset moderne en deux appareils distincts et revenant ainsi aux types primordiaux des Grecs et des Romains : la fascia et le zona.

J'ajoute comme document et pour terminer l'histoire de cette première époque, l'époque de l'antiquité, la reproduction d'un groupe recueilli par Tischbein et Passeri dans les peintures de vases anciens.

On y voit tomber blessée une de ces amazones, dont la race fabuleuse vint, dit-on, du Caucase s'établir en Asie Mineure

Cette femme guerrière porte une ceinture soutenue par deux bandelettes ou épaulettes entrecroisées, et qu'il est curieux de rapprocher de l'anamaskalister de la Vénus aphrodite dont j'ai parlé plus haut.

Je crois avoir maintenant suffisamment établi l'origine très ancienne du corset, et je passe à l'histoire de la deuxième époque.