Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 01-08-2004 au 31-07-2005.djvu/110

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Résolutions adoptées et décisions prises par le Conseil de sécurité du 1er août 2004 au 31 juillet 2005 À sa 5076e séance, le 15 novembre 2004. le Conseil a décidé d’inviter les représentants de F Australie, de l’Indonésie, du Japon, de la Malaisie, de la Nouvelle-Zélande, des Pays-Bas. du Portugal, de Singapour, de la Thaïlande et du Timor-Leste à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée :

« La situation au Timor-Leste

« Rapport intérimaire du Secrétaire général sur la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (S/2004/888) ».

À la même séance, comme convenu lors de consultations préalables, le Conseil a également décidé d’adresser une invitation à M. Sukehiro Hasegawa. Représentant spécial du Secrétaire général pour le Timor oriental et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental, en vertu de l’article 39 du Règlement intérieur provisoire. À sa 5079e séance, le 16 novembre 2004. le Conseil a décidé d’inviter le représentant du Timor-Leste à participer, sans droit de vote. à la discussion de la question intitulée : « La situation au Timor-Leste

« Rapport intérimaire du Secrétaire général sur la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (S/2004/888) ».


Résolution 1573 (2004)
du 16 novembre 2004

Le Conseil de sécurité,

Réaffirmant ses résolutions antérieures sur le Timor-Leste, en particulier les résolutions 1410 (2002) du 17 mai 2002, 1473 (2003) du 4 avril 2003, 1480 (2003) du 19 mai 2003 et 1543 (2004) du 14 mai 2004,

Saluant le peuple et le Gouvernement du Timor-Leste pour la paix et la stabilité qu’ils ont réussi à instaurer dans le pays ainsi que pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer en vue d’asseoir la démocratie et de bâtir des institutions d’État,

Saluant en outre la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (MANUTO), sous la direction du Représentant spécial du Secrétaire général, et se félicitant des progrès constants enregistrés dans l’accomplissement des tâches essentielles qui lui ont été confiées, notamment durant la phase de consolidation, conformément à la résolution 1543 (2004) du Conseil de sécurité,

Rendant hommage aux partenaires bilatéraux et multilatéraux du Timor-Leste pour le concours précieux qu’ils apportent, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités institutionnelles et le développement social et économique,

Notant que malgré les progrès notables accomplis ces derniers mois, le Timor-Leste n’a pas encore atteint le seuil décisif d’autosuffisance, notamment dans des domaines essentiels comme l’administration publique, le maintien de l’ordre et la sécurité,

Notant avec satisfaction que la coopération et les bonnes relations se renforcent entre le Timor-Leste et ses voisins et les encourageant à poursuivre dans cette voie en vue de parvenir à des accords concrets sur le tracé des frontières et d’autres questions en suspens,

Félicitant le Groupe des crimes graves des efforts qu’il fait pour achever ses enquêtes en novembre 2004 et les procès et autres activités au plus tard le 20 mai 2005,

Notant avec préoccupation que le Groupe des crimes graves ne pourra peut-être pas répondre pleinement au désir de justice des personnes touchées par les violences en 1999, vu le peu de temps et de ressources dont il dispose,