Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 01-08-2005 au 31-07-2006.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


exécutif, et le fait qu’il envisage que ce dernier remplisse également les fonctions de représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement et de coordonnateur résident des Nations Unies ;

5. Prie le Secrétaire général de continuer de planifier la sécurité du Tribunal spécial pour la Sierra Leone sur la base des dispositions énoncées aux paragraphes 15 à 24 de l’additif à son rapport (S/2005/273/Add.2), et attend avec intérêt des renseignements plus détaillés sur les arrangements proposés ;

6. Prie le Secrétaire général de le tenir régulièrement informé des progrès réalisés dans la mise en place du bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone et, par la suite, dans l’application de la présente résolution ;

7. Décide de demeurer activement saisi de la question.

Adoptée à l ’unanimité à la 5254e séance.


Décisions

Le 12 décembre 2005. le Président du Conseil de sécurité a adressé la lettre suivante au Secrétaire général2 ’ :

« J’ai l’honneur de vous informer que votre lettre du 7 décembre 2005 concernant votre décision de nommer M. Victor da Silva Angelo votre Représentant exécutif pour le Bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone237 238 a été portée à l’attention des membres du Conseil de sécurité. Ils ont pris note de l’intention exprimée dans votre lettre. » À sa 5334e séance, le 20 décembre 2005, le Conseil a décidé d’inviter le représentant de la Sierra Leone à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée : « La situation en Sierra Leone

« Vingt-septième rapport du Secrétaire général sur la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (S/2005/777) ».

A la même séance, comme convenu lors de consultations préalables, le Conseil a également décidé d’adresser une invitation à M. Daudi Ngelautwa Mwakawago. Représentant spécial du Secrétaire général pour la Sierra Leone, en vertu de l’article 39 de son Règlement intérieur provisoire.

A la même séance, à l’issue de consultations entre les membres du Conseil de sécurité, le Président a fait la déclaration suivante au nom du Conseil239 : « Le Conseil de sécurité félicite la Mission des Nations Unies en Sierra Leone pour le travail inestimable qu’elle a accompli, ces six dernières années, afin d’aider la Sierre Leone à se relever après le conflit qu’elle a connu et à aller de l’avant vers la paix, la démocratie et la prospérité. Le Conseil sait gré au Secrétaire général, à ses Représentants spéciaux et à tous les fonctionnaires de l’Organisation des Nations Unies et représentants des pays qui fournissent des contingents et des unités de police civile qui ont fait de la Mission un succès, en particulier ceux qui ont aidé la Mission à traverser la crise qu’elle a vécue en mai 2000. Le Conseil apprécie aussi vivement la façon dont le Gouvernement et le peuple sierraléonais coopèrent avec la Mission et les oiganismes des Nations Unies présents dans le pays. « Le Conseil prend note avec satisfaction des nouvelles méthodes de travail adoptées par la Mission, notamment le recours à une stratégie de retrait fondée sur des critères précis 237 S/2005/780.

238 S/2005/779.

239 S/PRST/2005/63.

145