Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1956.djvu/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


parties et avec le Chef d’état-major, les mesures qu’il considérera comme devant réduire la tension actuelle sur les lignes de démarcation de l'armistice, et notamment les mesures suivantes:

a) Que les parties retirent leurs forces des lignes de démarcation de l’armistice;

b) Qu’el1es donnent aux observateurs des Nations Unies pleine liberté de mouvement le long des lignes de démarcation de l’armistice, dans les zones démilitarisées et dans les régions défensives;

c) Qu’elles s’entendent localement pour prévenir les incidents et constater rapidement toute violation des Conventions d'armistice;

4. Requiert les parties aux Conventions d’armistice général de coopérer avec le Secrétaire général à la mise en oeuvre de la présente résolution;

5. Demande au Secrétaire général de faire rapport au Conseil, à une date qu’il fixera lui-même mais au plus tard dans un mois, sur la suite donnée à la présente résolution, de façon à aider le Conseil à examiner quelles nouvelles mesures pourraient être nécessaires.

Adoptée à l'unanimité à la 722e séance.


114 (1956). Résolution du 4 juin 1956
[S/3605]

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses résolutions 113 (1956) du 4 avril 1956 et 73 (1949) du 11 août 1949,

Ayant reçu le rapport du Secrétaire général sur la mission qu’il a accomplie récemment pour le compte du Conseil de sécurité[1],

Notant les passages dudit rapport (section III et annexes 1 à 4) relatifs à l'assurance que toutes les parties aux Conventions d’armistice général [2] ont donnée au Secrétaire général de respecter sans condition la suspension d’armes,

Notant aussi que des progrès ont été accomplis vers l'adoption des mesures précises énoncées au paragraphe 3 de la résolution 113 (1956),

Notant toutefois que les Conventions d’armistice général et les résolutions 107 (1955), 108 (1955) et 111 (1956) du Conseil, en date des 30 mars 1955, 8 septembre 1955 et 19 janvier 1956, ne sont pas encore intégralement observées, que l'accord complet ne s’est pas encore fait sur les mesures énoncées au paragraphe 3 de la résolution 113 (1956), et que ces mesures n’ont pas été intégralement mises à exécution,

Persuadé que l’on devrait maintenant faire de nouveaux progrès dans la voie de la consolidation des résultats

  1. Documents officiels du Conseil de sécurité, onzième année, Supplément d'avril, mai et juin 1956, document S/3596.
  2. Voir Procès-verbaux officiels du Conseil de securité, quatrième année, Suppléments spéciaux, n° 1, 2, 3 et 4.