Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1978.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT17

Décisions

A sa 2071e séance, le 17 mars 1978, le Conseil a décidé d’inviter les représentants de l’Egypte, d’Israël, de la Jamahiriya arabe libyenne, de la Jordanie, du Liban, de la République arabe syrienne et du Yémen à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée : “La situation au Moyen-Orient :

“Lettre, en date du 17 mars 1978, adressée au Président du Conseil de sécurité par le représentant permanent du Liban auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1260618) ;

“Lettre, en date du 17 mars 1978, adressée au Président du Conseil de sécurité par le représentant permanent d’Israël auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1260718)”.

A la même séance, le Conseil a également décidé, à la suite d’un vote, qu’une invitation à participer au débat serait adressée au représentant de l’Organisation de libération de la Palestine et que cette invitation lui conférerait les mêmes droits de participation que ceux dont jouit un Etat Membre aux termes de l’article 37 du règlement intérieur provisoire. Adoptée par 10 voix contre une

(Etats-Unis d’Amérique), avec

4 abstentions (Allemagne, Répu¬

blique fédérale d’, Canada,

France, Royaume-Uni de

Grande-Bretagne et d’Irlande du

Nord).

A sa 2072e séance, le 18 mars 1978, le Conseil a décidé d’inviter le représentant du Viet Nam à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question.


A sa 2073e séance, le 18 mars 1978, le Conseil a décidé d’inviter le représentant du Soudan à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question. A sa 2074e séance, le 19 mars 1978, le Conseil a décidé d’inviter les représentants de l’Iraq, de la Mongolie, du Pakistan et du Qatar à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question.


Résolution 425 (1978) du 19 mars 1978

Le Conseil de Sécurité,

Prenant acte des lettres du représentant permanent du Liban et du représentant permanent d'Israël,

Ayant entendu les déclarations des représentants permanents du Liban et d'Israël,

Gravement préoccupé par la détérioration de la situation au Moyen-Orient et ses conséquences pour le maintien de la paix internationale,

Convaincu que la présente situation entrave l'instauration d'une juste paix au Moyen-Orient,

1. Demande que soient strictement respectées l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance politique du Liban à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues;

2. Demande à Israël de cesser immédiatement son action militaire contre l'intégrité territoriale du Liban et de retirer sans délai ses forces de tout le territoire libanais;

3. Décide, compte tenu de la demande du Gouvernement libanais, d'établir immédiatement sous son autorité une force intérimaire des Nations Unies pour le Sud du Liban aux fins de confirmer le retrait des forces israéliennes, de rétablir la paix et la sécurité internationales et d'aider le Gouvernement libanais à assurer la restauration de son autorité effective dans la région, cette force étant composée de personnels fournis par des Etats Membres;

4. Prie le Secrétaire général de lui faire rapport dans les vingt-quatre heures sur l'application de la présente résolution.


Adoptée à la 2074ème séance[1].


Résolution 426 (1978)

du 19 mars 1978

Le Conseil de sécurité,

1. Approuve le rapport du Secrétaire général sur l’application de la résolution 425 (1978) du Conseil de sécurité, contenu dans le document S/12611 en date du 19 mars 197823 ;

2. Décide que la Force intérimaire des Nations Unies au Liban sera constituée conformément au rapport sus- 17 Question ayant fait l’objet de résolutions ou decisions de la part du Conseil en 1967, 1968, 1969. 1970, 1971, 1972. 1973, 1974, 1975, 1976 et 1977.

18 Voir Document.’, offtcicls du Conseil de sécurité, irenfe-froisieme année. Supplément de janvier, février et mars /97<8 19 Ibid , documents S/12600 et S/12606. i0 Ibid . document S/12607

Ibui.. trente-troisième année. 207Ie seance. “ Un membre tChine) n a pas participé au vote ’ Voir Documents ojfi. ois du Conseil de séc urité, trente troisième année. Supplément de janvier. février et mars 1^78. 5

  1. Adoptée à la 2074e séance par 12 voix contre zéro, avec 2 abstentions (Tchécoslovaquie et Union des Républiques socialistes soviétiques)