Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1999.djvu/143

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Résolutions adoptées et décisions prises par le Conseil de sécurité en 1999 À sa 4043e séance, le 11 septembre 1999, le Conseil de sécurité a décidé d’inviter les représentants de l’Afrique du Sud, de l’Allemagne, de l’Angola, de l’Australie, de l’Autriche, du Bélarus, de la Belgique, du Cambodge, du Cap-Vert, du Chili, de Cuba, du Danemark, de l’Égypte, de l’Équateur, de l’Espagne, de la Finlande, de la Grèce, de la Guinée-Bissau, de l’Inde, de l’Indonésie, de l’Iraq, de l’Irlande, de l’Italie, de la Jamahiriya arabe libyenne, du Luxembourg, du Mozambique, de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande, du Pakistan, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Philippines, du Portugal, de la République de Corée, de la République démocratique populaire lao, de la République islamique d’Iran, de Singapour, du Soudan, de la Suède, de l’Uruguay et du Viet Nam à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée : «La situation au Timor oriental

«Lettre, en date du 8 septembre 1999, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Représentant permanent du Portugal auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1999/955)

«Lettre, en date du 9 septembre 1999, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Représentant permanent du Brésil auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1999/961)».

À sa 4045e séance, le 15 septembre 1999, le Conseil de sécurité a décidé d’inviter les représentants de l’Australie, de la Finlande, de l’Indonésie, du Japon, de la Nouvelle-Zélande et du Portugal à participer, sans droit de vote, à l’examen de la question intitulée : «La situation au Timor oriental

«Lettre, en date du 8 septembre 1999, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Représentant permanent du Portugal auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1999/955)

«Lettre, en date du 9 septembre 1999, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Représentant permanent du Brésil auprès de l’Organisation des Nations Unies (S/1999/961)».


Résolution 1264 (1999)
du 15 septembre 1999


Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses résolutions antérieures et les déclarations de son Président sur la situation au Timor oriental,

Rappelant également l'Accord du 5 mai 1999 entre l'Indonésie et le Portugal sur la question du Timor oriental et les accords conclus le même jour entre l'Organisation des Nations Unies et les Gouvernements indonésien et portugais relatifs aux modalités de la consultation populaire des Timorais au scrutin direct, et aux arrangements de sécurité (S/1999/513, annexes I à III),

Réitérant qu'il accueille avec satisfaction le succès de la consultation populaire qui a eu lieu au Timor oriental le 30 août 1999 et prenant note du résultat de cette consultation, qu'il considère comme reflétant fidèlement les vœux de la population du Timor oriental,

Profondément préoccupé par la détérioration des conditions de sécurité au Timor oriental, en particulier par les actes de violence qui continuent d'être commis contre la population civile du Timor oriental et par le déplacement et la réinstallation de très nombreux civils,

Profondément préoccupé aussi par les attaques commises contre le personnel et les locaux de la Mission des Nations Unies au Timor oriental (MINUTO), contre d'autres représentants officiels et contre des membres d'organisations humanitaires internationales et nationales,