Page:Oligny - Le Talisman du pharaon, 1929.djvu/148

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
148
LE TALISMAN DU PHARAON

maître du désert accourait avec une rapidité extrême, du midi, des régions équatoriales. Il arracha avec fureur les tentes de l’Allemand qui ne put se protéger et l’ensevelit à jamais, avec son âme damnée, dans les sables d’Égypte.

Ainsi finit Karl von Haffner, le bourreau conscient de la jeune Bretonne.