Page:Otlet - Monde - 1935.djvu/62

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


graduellement avec l’accroissement du poids, mais ces modifications ne progressent pas d’une manière continue depuis le premier terme jusqu’au dernier : elles parcourent plusieurs cycles ou périodes. Pour visualiser cette loi, on en a présenté diverses expressions graphique qui ont été en s’améliorant.[1]

CORPS.

Il y a encore deux cases vides sur les 92 de la Table de Mendeleïev, c’est-à-dire deux corps simples. Enrico Fermi sortant carrément de la Table, a connu et créé un corps 93 en dépit de la loi désormais chancelante de la conservation de la matière. C’est en bombardant le « 92 (Uranium) que Fermi a créé le 93, qui d’ailleurs est à peine viable et disparaît au bout d’un quart d’heure (René Daumal. Nouvelle Revue française, 1934, 08, P. 318.)

Les progrès actuels de la science justifient l’espoir de voir la chimie résoudre, dans un avenir prochain, les problèmes de l’aliment synthétique, de la laine artificielle, de la captation et de la mise en réserve de la chaleur solaire, de la lumière froide, d’un combustible bon marché, du triomphe sur les maladies microbiennes ainsi que du développement et de l’accroissement de la vigueur mentale et physique de l’homme. C’est surtout l’étude du fonctionnement des glandes qui permettra de prolonger très sensiblement la vie humaine et de développer les facultés intellectuelles de l’homme.

111.6 LA VIE. — LA BIOLOGIE.

Notion. — La biologie a pour objet la vie. C'est la science générale qui est venu se superposer aux sciences très anciennes qui étaient consacrées à des branches distinctes des êtres vivants : les plantes et les animaux

  1. V. Romanoff: Le système périodique de Mendeleeff représentation graphique. Revue Scientifique 27 oct. 1934, p. 661