Page:Owen jones - Grammaire de l ornement, 1856.djvu/220

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
ORNEMENTS MOYEN-AGE.

Owen jones - Grammaire de l ornement, 1856 (page 220 crop) a.jpg

Style ogival du 15ème siècle. Wells. Collins
Owen jones - Grammaire de l ornement, 1856 (page 220 crop) b.jpg

Église de Warmington, Comté de Northampton.W. Twopeny.
Owen jones - Grammaire de l ornement, 1856 (page 220 crop) c.jpg

Eglise de Warmington, Comté de Northampton. W. Twopeny.
Owen jones - Grammaire de l ornement, 1856 (page 220 crop) d.jpg

Style gothique décoré. Wells. Collins.

tige continue qui se termine par une fleur, et du côté extérieur de la quelle s’élancent des feuilles. La disposition générale et l’arrangement des lignes sur un espace quelconque y est exactement semblable à l’arrangement des ornements sculptés du style ogival du treizième siècle.

Comme principe et comme exécution, les ornements du style ogival du 13ème siècle sont les plus parfaits de tous ceux de la période gothique. On y trouve autant d’élégance et de raffinement dans les modulations de la forme qu’on en trouve dans les ornements grecs. Ils sont toujours en parfaite harmonie avec les parties de la structure qu’ils sont appelés à décorer et s’en élancent toujours naturellement. En un mot, ils remplissent toutes les conditions que nous désirons trouver dans un style parfait de l’art, mais ils ne possédèrent cette perfection qu’autant qu’ils restèrent conventionnels. À

101