Page:Paquet - Monuments du Mont-Royal, cimetière Notre-Dame-des-Neiges, 1901.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MONUMENT KENNEDY


Feu Patrick Kennedy fut l’un des citoyens les plus marquants de la société irlanlaise de Montréal. Né à Tipperary, Irlande, en 1832, M. Kennedy vint se fixer à Montréal à l’age de vingt-cinq ans. Il entra pour la première fois dans la vie publique en 1877, alors qu’il fut élu échevin du quartier Ste-Anne, de Montréal, charge qu’il occupa jusqu’à sa mort. En 1892, le suffrage populaire le désigna comme représentant de la division Ste-Anne, à la législature de Québec, sous M. de Boucherville. M. Kennedy fut directeur de l’asile des orphelins de St-Patrice, membre de plusieurs sociétés de la paroisse Ste-Anne, et l’un des plus dévoués apôtres de la tempérance. Il s’éteignit en 1895.

Son fils, Edward, ancien surintendant du canal Lachine, le suivit peu après dans la tombe, mais sa veuve et deux de ses filles, la sœur St-Patrice, de la Congrégation de Notre-Dame, et Mme C. A. McDonnell, lui survivent.