Page:Parran - Romantiques, Pétrus Borel, Alexandre Dumas, 1881.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 51 —

A paru d’abord dans la Revue de Paris.

T. I, 320 p.
T. II, 336 p.
T. III, 320 p.


Amaury, par Alex. Dumas, en collaboration avec M. Paul Meurice. — Paris, Hippolyte Souverain, éditeur de la Bibliothèque des Romans nouveaux, par MM. A. Dumas, de Balzac, F. Soulié, Paul de Kock, A. Brot, Luchet, Masson, Laffitte, etc., rue des Beaux-Arts, 5, 1844. Imp. de Giroux et Vialat. 4 vol. in-8, couverture grise imprimée, 12 à 15 fr.

 
T. I, 313 p. chiff., plus la table à la fin.
T. II, 329 p. chiff., plu id. table id.
T. III, 323 p. chiff., sans table.
T. IV. 301 p. chiff., pu id.

Il parut dans la Revue des Feuilletons quelques jours avant la publication de l’édition originale.

Cet ouvrage fait partie, ainsi que l’indique le titre encadré et ornementé de la couverture, de la Bibliothèque des Romans nouveaux (100 vol.), dont il forme les T. 51, 52, 53, 54. Les romans sont annoncés au verso du faux-titre et de la couverture.

Dumas dit dans ses Mémoires, qu’il doit au docteur Thibaut les notions de physiologie qui lui ont permis de décrire les progrès de la maladie de son héroïne poitrinaire. M. de Noailles, dont la fille était atteinte de la même maladie, pria Dumas d’interrompre la publication d’Amaury dans le feuilleton de la Presse. La publication ne fut reprise qu’après la mort de Mlle de Noailles.


Gabriel Lambert, par Alex. Dumas. — Paris, H. Souverain, éditeur, 1844. Imp. Dépée à Sceaux. 2 vol. in-8, non rognés. Brochés, 15 fr.

T. I, 295 p. chiff., plus 1 f. pour la table ;
T. II, 303 p. chiff. plus 1 f. pour la table.

Ainsi que l’indique la couverture imprimée, ce roman forme les T. 69 et 70 de la Bibliothèque des Romans nouveaux.

L’introduction de ce roman est charmante.


Le Château d’Eppstein, par Alex. Dumas. — Paris, de Potter, 1844. 3 vol. in-8, 15 fr.