Page:Parti communiste du Canada - Discussion, Août 1936.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TIM BUCK : Ce Que Proposent les Communistes : voir page 4
DISCUSSION
Publiée par le Comité Central du Parti Communiste du Canada
No.1
AOUT, 1936

Convention Nationale du Parti Communiste

Session d’Octobre à Toronto qui sera Précédée d’une large Discussion

Le Comité central du Parti communiste canadien a annoncé que la 8e Convention nationale du Parti tiendra ses assises à Toronto à partir du 9 octobre de cette année.

L'agenda suivant a été annoncé pour la Convention :

1. Ouverture de la Convention.
2. Élection des Comités.
3. Le Chemin que tracera le Canada
4. Le Socialisme victorieux : la création d'un Monde nouveau
5. Le Parti de la Classe Ouvrière.
6. L'Avenir de la Jeunesse canadienne
7. Le Réveil du Canada français.
8. Le "Daily Clarion".
· · · · ·

POUR UN PARTI PLUS FORT !

Par SAM CARR
· · · · ·

L’Agenda de la Convention

pion* hMNHM FM I» qur.tlui m ■ (,.-,■ rt lM rffrclil. de Parti .uinmu- ■M* d’un point 11 vur étroit "U partitan. Non. MMW ferinr.neiit ■ ■"’ talncu. qu un Parti t’oiHiuiini.lr (’•"* tort, phi nctlf. plu. dlwrlpllni rl mlru» organlaé r.l une nccr.i :ié »u-Irr Parti, quoiqur |n-u iiiimlir.ua. i an rôle déclaif dan. Isa lutte- dr. cumhala dri r-n i. ■ pin nanti •UT rertaina p le du Parti mniiniilH.tr et qui ft à l’ikler ■ ar rrnforcir. De* Problème. I ditcuter Chaque rommunl.le. chaque .V Lan t. U clia IBmi rffr.ill. agmm 1er 11- prlnripalr. force- dan. ’a Cwt ’l° n - rkatlt*» du .yrollcal canadien qu’il jr da un Parti communiai Pendant l’.nnér qui vient | pul..»nt dr a’rroulci qu’il» pour air ni niter de. militer, qu il- -■«•< parmi Mi llB lf. uni. n. inl-. r (lier, rt dl dorganl ■ation. Faire dr rbaque Tille une villi uniuolaér rat Ir mot d’ordre avant, par le camarade Bucb dtna «on rnp port aul nmlnai du touillé rentra au moli de juin. Pour organlaer li grande majorité dr» travailleur» eana diena, noua avoua beaoln de plu- d communl-te- orguni-é». plu- Il ««■ pea du Parti dau> le- différrnt» cet i qui te roi Dam celle diuiiuion, le Parti contidère que e’eal du devoir de chaque membre d’exprimer ion opinion là-dejtut. Doonona une fois pour toute* un démenti à loua »» crétiiu qui enviaaglomér. lion d’individu, et aaiu

de. ordre, qui é-Parii

re do plut large». Sa plut grand* ri cheue etl reupërience «année de jour en jour par te» membre» engagea danla lutte. Cas expérience» doivent être lion- formurel à convention uné politique qui eee«  U Comité Central du Parti communiate tanndien a annoncé que la 8e Convention nationale du Parti tiendra tel ataïtea a Toronto à partir du 9 oc- 1. Ouverture de la Ce. 2. Election det Comitét. 3. La Chemin que tracera te Cannai. La : Création d’un Monde nouveau. 5. U Parti de la Clnue Ouvrière. 6. L’Avenir de la Jeuneaar cana-L

  • rWail da Canada

La T>eil* Clarion’ ;. Rapporta det Comité» I Rétoulif n*- 10. Election du Comi Dana la préparation da la Convention i* Comité central a décidé d* puriiirncc et déjà n.-cr. ’-Icmlur p.iur que oeuvr. par noua tout en tant que memnoua nynn- un parti lie «a^MHI | bre. elle Tl lai rtL

de membre, en règle don- chaque lll.lr. cr avrr -oln la aitualjun économique et politique et aur la bn.c dr eeite ana-Ij-r. de prévoir le- trnilancr-, pnihlrmea rt luttea future-. La (onvrnllun nationale doit élaborer U ll|me . aulvre dana Ira année, qui a’en vlnil et doit élire une direction nationale qui -oit a la hauteur de rea tlihi La eunventlun elle-même ne dl que quatre ou cinq joora. Aimi, afin qu’on en tire le plu- de profit p.ia.ibk-, le Comité t’enlral du Parti ouvre celle diaruaalun. qui ae p.m cuivra ju-qu’à 1 fin dr la convention. Afin de -llmoler aulinl que poaalbl la dlacuaaion, nou- publion. ici un r< d’aprét l’i déjà qaw c ÉaaWal ■>» m propoaitinn

k l’nv. nt noria

jeune (énération au Canada, et leur travail dan- l’édification du mouvement .lu Conur.*det Jeune, leur a «Igné le rcperl d’ dan. tout autre problème qui confronte notre pej-. le- eammuninte.. malgré le. obataelea. BiaJgré Ira ettoqui

et il. ont

milieu da teptembra, 1’. d’oclobre. il « a udévaloppai munïate, qu’il» aoier tont invita* k opinion» et proposition : qui précéda la Convint Tout» plua forte que jtmala dant le p»«é ;|r»nvcntion on r,.n.lle -en mai. i aa ronelu-lon. le Ml doit -■tell.- -uggr.tlnn. .eront Le Premier Rapport 1 LE CHEMIN QUE TRACERA LE CANADA aujrt. la diaruaalun dearalt a-, leur» elfeta en ce qui concerne le peullherlc. municipale-, de la franchi !*) — la rupture arec let vie u» parti», tendance » et pertpeelire». (e) Le Canada daa» l’arène interna-il ’indépendance" du Canada Impértali-te — politique étrangère du Canada fan a la menare de guerre ~ eontl- ■i.i.i- de la politique étrangère ,’ et de Klng i qur.tinn- -uivunte» 1 de la .ilu.tJ.it ! rt de» imlqiir. net ue Ile a au iprmrnt pcnlialil.- de V-Ir la dépre— ion — poclicmina de fer. (b) Analvae de la altuation rt de. tendance ! politique, au ( nnada — politique du Parti libéral — tendance. attachrt avec Ir nadlen — le Iront International de la pain, et le rftle qur pourrait jooer le Canada dana l’emnéobeuicnt d’unr guerre d’nggrra.ion fateijte — le nickel et la guerre — l’organitallun d’un front dr la pal. au Canadi (d) Problème» provlnci et, le I (Voir à U page S)