Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/345

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


82.

Qui n’a ni père ni mère, et qui a père, mère et enfants ? (E.)

— Le cimetière.

83.

Une fille s’en va à confesse et dit : Mon père, je m’accuse d’avoir fait mouri’ ma mère, empoisonné mon père, et laissé mon corsage aller aux jeunes garçons. Devinez ce qu’olle a fait. (E.)

— Sa mère est morte en couche ; en pétant elle a empoisonné son père et laissé son corset à deux garçons.

84.

Le bonhomme a le long, la bonne femme a le rond, i’ mettent tout ça dans le même pertus, et ça fait du bien ès deux.

— Un homme qui met au four des pains que lui donne la femme.

Cf. Sauvé, D. 65 (Basse-Bretagne).

85.

Qui manie toute la journée cinq barres de fer sans se lasser ?

— Une femme qui tricote.