Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/347

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


91.

Quel est le manteau l’pus chaud en hiver ?

— Celui de la cheminée.

92.

Qu’est-ce que l’bon Dieu n’a jamais pu faire et jamais ne fera ?

— Un bâton sans deux bouts.

Cf. Sauvé, D. 138 (Basse-Bretagne).

93.

Qu’est-ce que Dieu ne peut faire ?

— Une montée sans dévalée.

94.

De queu côté s’ouvèrent les portes à Paris ?

— Du côté des gonds.

95.

Quelle sorte de pierres y a-t-il le plus dans la rivière ? (E.)

— Plus de mouillées que de sèches.

Cf. Rolland, D. 347 (Argovie, Alsace) ; Sauvé, D. 133 (Basse-Bretagne).

96.

Qu’est-ce que dit une bue (buire) quand on la vêsse ?

— Elle diminue.