Page:Peguy oeuvres completes 05.djvu/208

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE MYSTERE

chrétien même, de porter le nom chrétien. Ils rirent le commencement. Ils commencèrent d’être chrétien. Ils commencèrent d’être saint. Ils furent les initiaux, les saints initiaux, les chrétiens initiaux, les initiateurs de tout.

Nous autres nous faisons la suite, nous avons pris la suite. Ce n’est pas la même chose.

Ce n’est pas pareil.

Nous avons pris leur suite.

Chrétiens et successeurs.

Fils et successeurs.

Fils en esprit et successeurs en esprit.

Fils spirituels et successeurs spirituels.

Jeannette

— Ils furent heureux.

Madame Gervaise

— Où il n’y avait rien, ils firent tout. Et où ily a tout, c’est à peine si nous faisons quelque chose. Us avaient des noms qui furent pris, qui seront pris éternellement comme une couverture ; comme une couverture de patronage ; des noms qui notamment furent pris, qui excellemment furent pris et seront pris éternellement par les saints leurs successeurs.

Et où il y a tout, ce qu’il y a, nous le perdons.

Jeannette

— Ils furent heureux.

Madame Gervaise

— Ils furent donc un peu comme Jésus. Us furent les

200