Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/192

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


L K M V S T i’] R E Rien n’est aussi beau et c’est même un point Où la sainte Vierge est de mon avis. Là-dessus. Et je peux bien dire que c’est le seul point où nous

soyons du même avis. Car g-énéralement nous

sommes d’un avis contraire. Parce qu’elle est pour la miséricorde. Et moi il faut bien que je sois pour la justice.

Aussi, dit Dieu, comme je comprends mon fils. Mon fils le leur a assez dit. (Or il faut entendre toutes les paroles de mon fils au pied de la lettre. Sinite par- vulos. Laissez venir.

Sinite parvulos venire ad me. Laissez les lout petits venir à moi.-

Les petits enfants.

Alors lui furent offerts des tout petits pour quil leur imposât les mains, et priât. Or les disciples les rabrouaient.

Mais Jésus leur dit : Laissez les lout petits, et ne les empêchez point de venir à moi : talium est enim regnum cœlorum. De tels en effet est le royaume des deux. Aux tels, aux comme eux appartient le royaume des cieux.

184