Page:Pelloquet - Dictionnaire de poche des artistes contemporains.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


M. Abel de Pujol je ménage les académiciens. Telle n’est pas mon intention ; pourtant ce ne sont pas les académiciens d’aujourd’hui, qui sont surtout d’hier, que je redoute, mais ceux de demain. (Voir plus tard l’article Ch. Muller.)

AMAURY-DUVAL (Eugène-Emmanuel ). Pourquoi rit-on chaque fois qu’on entend prononcer le nom de M. Galimard, tandis qu’on garde son sérieux en entendant celui de M. Amaury-Duval ? Explique qui voudra ces contradictions de l’opinion publique. Tous les deux font du gothique ou du grec, au choix des amateurs ou du gouvernement, et j’estime même que le second connaît mieux son métier que le premier : témoin la chapelle du catéchisme à Saint Germain-l’Auxerrois. Dans cette chapelle. M. Galimard a peint des vitraux et M. Amaury-