Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/102

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

bas. Pendant qu’on retiroit le pauvre Marquis de la riviere, le Chat s’approcha du Carosse, & dit au Roy que dans le temps que son Maistre se baignoit, il estoit venu des Voleurs qui avoient emporté ses habits, quoyqu’il eût crié au voleur de toute sa force ; le drosle les avoit cachez sous une grosse pierre. Le Roy ordonna aussi-tost aux Officiers de sa Garde robe d’aller querir un de ses plus beaux habits pour Monsieur le