Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/192

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Autre Moralité.

Dans un objet où la Nature
Aura mis de beaux traits & la vive peinture
D’un teint où jamais l’Art ne sçauroit arriver,
Tous ces dons pourront moins pour rendre un cœur sensible
Qu’un seul agrément invisible
Que l’Amour y fera trouver.
|}