Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/53

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

& de ses enfans, et, furieuse d’avoir esté trompée, elle commande, dés le lendemain matin, avec une voix épouvantable, qui faisoit trembler tout le monde, qu’on apportast au milieu de la cour une grande cuve, qu’elle fit remplir de crapaux, de viperes, de couleuvres & de serpens, pour y faire jetter la Reine & ses enfans, le Maistre d’Hostel, sa femme & sa servante ; elle avoit donné ordre de les amener les mains liées der-