Page:Petit - De la vipère et des moyens de remédier à sa morsure.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tre l’ammoniaque liquide à la dose de 30 grammes dans un litre d’eau. J’ai toujours cru à l’efficacité de cette médication : je dois dire cependant que, dans ces derniers temps, ma conviction aurait pu être ébranlée par des observations publiées dans un journal de médecine, et qui sembleraient démontrer que l’ammoniaque ne jouit point de la propriété de combattre avec avantage les effets de l’absorption du venin, si je n’avais eu devant moi une expérience toute personnelle me permettant d’affirmer le contraire et de croire à l’efficacité de l’ammoniaque comme moyen de combattre les effets du venin de la vipère. »

Breuvage avec l’ammoniaque.
Pr.
Ammoniaque liquide suivant l’âge et la taille de l’animal 
 32
à 64 grammes.
Eau froide 
 1
litre ou 1 1/2

« Dans les pays où les serpents venimeux sont très communs, des charlatans sont ordinairement appelés pour traiter les morsures dues aux animaux venimeux, et se donnent pour la plupart comme professeurs de remèdes pratiques, parmi lesquels le Guaco est le plus renommé dans l’Amérique du Sud[1]. » Rufz a prouvé que toutes les recettes dites spécifiques ne doivent leur réputation qu’aux spéculations du charlatanisme.


FIN





  1. M. Lafosse, Pathologie vétérinaire, t. 1.