Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
164
la chronique

Joliet et le père Marquette que s’opéra, le 14 mars 1682, la prise de possession du pays. Le nom qu’allait porter cette région devait avoir été convenu d’avance car le notaire qui accompagnait les explorateurs et dressa le procès-verbal de la cérémonie avait été « commis à exercer ladite fonction pendant le voyage entrepris pour faire la découverte de la Louisiane par M. de la Salle gouverneur pour le roi du fort Frontenac ». Le 9 avril, les Français atteignirent le golfe du Mexique ayant passé devant l’emplacement où s’élève aujourd’hui la Nouvelle Orléans. Ils remontèrent alors jusqu’à la région des Illinois et y bâtirent le fort Saint-Louis qu’il ne faut pas confondre avec la ville actuelle de Saint-Louis laquelle fut fondée en 1764 par deux traitants en fourrures, Laclède et Pierre Chouteau ; le fort Saint-Louis était situé au confluent de la rivière des renards et de l’Illinois, non loin du lieu où se trouve maintenant Chicago.

La Salle, rentré au Canada y fut mal reçu et accusé d’imposture ; il lui fallut retourner en France et se justifier. Le roi lui accorda quatre navires pour se rendre en Louisiane, par mer cette fois. Mais le convoi ne sut pas trouver les bouches du Misslssipi et alla débarquer sur la