Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/225

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
211
de france

du temple lui-même ; par contre les divers étages de terrasses au sommet desquelles il s’élevait contenaient des quantités d’objets dont l’exhumalion inattendue a compensé l’amertume de certaines déceptions. En plus d’un document d’une incomparable valeur pour l’histoire de la musique les fouilles ont livré le secret d’un nouveau dialecte, le dialecte delphique dont on était jusqu’alors fort ignorant. Accomplies dans des conditions particulièrement difficiles par suite de l’altitude du site, de l’âpreté et de la dureté des terrains, elles ont jeté sur l’école française et sur son directeur un grand éclat et leur ont acquis une réputation universelle et justifiée ainsi qu’ont tenu à le constater, à la cérémonie finale, S. M. le roi George et le ministre de l’instruction publique de France.

Bibliographie.

À côté des exhumations de monuments et des relevés d’inscriptions il convient de citer, à la gloire de l’école, les ouvrages publiés par ses élèves ; en donner la liste équivaut à rappeler combien d’auteurs devenus célèbres, ont passé sur ses