Page:Pierre de Coubertin - Universités transatlantiques, 1890.djvu/157

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
148
universités transatlantiques.

remise intégralement aux commissaires d’écoles catholiques et la taxe n° 2, aux commissaires d’écoles protestantes ; la taxe n° 3 est divisée entre eux proportionnellement aux chiffres de catholiques et de protestants indiqués dans le dernier recensement.

Ce système convient à un pays fédéralisé, où les deux religions forment de gros contingents ; certains catholiques des États-Unis désirent le voir appliquer à leur pays, où la taxe scolaire s’étend également sur les protestants et les catholiques et sert à soutenir des écoles « unsectarian » en principe, mais restées protestantes en fait, car on y lit la Bible régulièrement. Peut-être donnerait-il de bons résultats aux États-Unis comme au Canada : en tout cas, il ne saurait être applicable chez nous.