Page:Pierre de Coubertin - Universités transatlantiques, 1890.djvu/89

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
80
universités transatlantiques.

Memorial Hall, John Harvard, le fondateur de l’université, a sa statue ; il y est représenté sous des traits fantaisistes, car nul portrait n’a été retrouvé. On sait seulement que, sorti des universités anglaises en 1631, il émigra à Charlestown et qu’il y mourut le 24 septembre 1638, laissant 300 volumes recueillis par lui et une somme d’environ 20 000 francs destinée à la fondation d’un collège. Le collège prit le nom de son fondateur et délivra en 1642 ses premiers diplômes. Une charte, en date de 1650, en fit une corporation reconnue.

On aimerait à en savoir plus long sur les origines de la plus ancienne université du nouveau monde, sur la vie de cet audacieux, venu semer la science dans un coin du continent immense. Eut-il le pressentiment des destinées réservées à sa fondation ? Put-il entrevoir la plaine de Cambridge couverte d’édifices et peuplée de 1 800 étudiants ? Devina-t-il le rôle futur de ce centre intellectuel au sein de la république émancipée ?

L’université commença par s’appuyer sur l’État de Massachusetts, qui la soutint moralement et financièrement, puis elle prit son vol