Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


HERMOGÈNE.

Oui.

SOCRATE.

Il s’ensuit donc, si nous voulons être d’accord avec nous-mêmes, qu’il faut nommer, non pas selon notre caprice, mais comme la nature des choses veut qu’on nomme et qu’on soit nommé, et avec ce qui convient à cet usage ; qu’ainsi seulement nous ferons quelque chose de sérieux et nommerons effectivement ; qu’autrement il n’y aura rien de fait.

HERMOGÈNE.

Soit.

SOCRATE.

En ce cas, si l’on veut couper, c’est à condition d’employer ce qu’il faut pour couper ?

HERMOGÈNE.

Oui.

SOCRATE.

Si l’on veut démêler le tissu, on devra se servir de ce qu’il faut pour cela ; de même pour percer ?

HERMOGÈNE.

Oui.

SOCRATE.

Et si l’on veut nommer, il faudra également le faire au moyen de quelque chose ?

HERMOGÈNE.

Sans doute.