Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/303

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ticipation, et n’est pourtant pas ce à quoi il participe, mais quelque chose d’autre; qu’étant autre que l’être, il ne peut évidemment être que le non-être; que l’être à son tour participant à l’autre est autre que tous les autres genres ; qu’étant autre qu’eux tous, il n’est pas chacun d’eux ni eux tous à la fois et n’est que lui-même ; en sorte qu’incontestablement il y a mille choses que l’être n’est pas, par rapport à mille choses, et on peut dire de même de chacun des autres genres et de tous à la fois qu’ils sont de plusieurs manières, et que de plusieurs manières ils ne sont pas.

THÉÉTÈTE.

Cela est vrai.

L’ÉTRANGER.

Et si quelqu’un refuse son assentiment à ces contradictions, celui-là n’a qu’à y bien regarder et à nous offrir quelque solution meilleure. Si, au contraire, croyant avoir fait merveille, on se complaît à tirer ces raisonnements tantôt dans un sens, tantôt dans un autre, on y prendra bien plus de peine que cela ne vaut, comme nous le voyons maintenant. Car tout cela n’est ni fort spirituel ni difficile à trouver ; mais ce qui est à la fois difficile et beau, le voici.

THÉÉTÈTE.

Qu’est-ce ?