Page:Platon - Œuvres, trad. Cousin, XI, XII et XIII.djvu/318

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’ÉTRANGER.

Je dis donc que pensée et discours c’est la même chose, avec cette seule différence que le dialogue intérieur de l’âme avec elle-même, et sans la voix, s’appelle pensée.

THÉÉTÈTE.

A merveille.

L’ÉTRANGER.

Tandis que ce qui vient de la pensée par la bouche, avec des sons articulés, s’appelle discours.

THÉÉTÈTE.

Fort bien.

L’ÉTRANGER.

De plus, il y a quelque chose que nous savons être contenu dans le discours.

THÉÉTÈTE.

Quoi ?

L’ÉTRANGER.

L’affirmation et la négation.

THÉÉTÈTE.

Oui.

L’ÉTRANGER.

Et quand cela se fait en silence dans l’âme par la pensée, n’est-ce pas opinion qu’il faut l’appeler ?

THÉÉTÈTE.

Assurément.