Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome II.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

[d] autres, puis je donne des nouvelles de l’armée, en réponse aux questions diverses que chacun me posait[1].

Quand le sujet fut épuisé, je les interrogeai à mon tour sur les choses d’Athènes : que devenait la philosophie ? Parmi les jeunes gens, quelques-uns se distinguaient-ils par la science, par la beauté, ou par l’une et l’autre ? Critias, les yeux tour[154a]nés vers la porte, en vit entrer plusieurs qui se disputaient, suivis de tout un groupe. — « En fait de beauté, Socrate, me dit-il, tu vas pouvoir en juger tout de suite : car ces jeunes gens que tu vois entrer sont les précurseurs et les amants de celui qui passe aujourd’hui pour le plus beau, et je crois que lui-même n’est pas loin. » — « Qui est-ce ? Et quel est son père ? » lui dis-je. — « Tu le connais assurément, mais il n’était encore qu’un enfant quand tu es parti : c’est Char[154b]mide, fils de mon oncle paternel Glaucon, et par conséquent mon cousin. » — « Oui certes, je le connais, repris-je : c’était un gracieux enfant, qui doit être aujourd’hui tout à fait un adolescent. » — « Tu vas pouvoir juger toi-même de son âge et de son air. » — Comme il disait ces paroles, Charmide fît son entrée.

Pour moi, mon cher, je suis mauvais juge en cette matière : je n’ai pas de mesure exacte[2]. Tous les jeunes gens me parais[154c]sent beaux. Quoi qu’il en soit, celui-ci me parut d’une taille et d’une beauté admirables, et je crus voir que tous étaient amoureux de lui, à en juger par le saisissement et l’agitation qui s’emparèrent d’eux à son arrivée ; et d’autres adorateurs le suivaient. Passe encore pour notre groupe d’hommes faits ; mais je regardai les enfants, et je vis que tous avaient les yeux attachés sur lui, jusqu’aux plus petits, et qu’ils le regardaient comme on contemple une statue.

  1. La bataille de Potidée eut lieu en 432. La ville de Potidée, colonie corinthienne entrée dans la confédération attique, ayant refusé de se plier à certaines exigences des Athéniens, fut assiégée par eux. L’armée athénienne, commandée par Callias, y remporta une victoire coûteuse et le général y périt (Thuc., I, 62-63). Socrate y sauva, dit-on, la vie d’Alcibiade.
  2. Littéralement : je ne suis qu’un cordeau blanc (sans marques pour mesurer les longueurs). Le Scholiaste cite cette locution proverbiale sous la forme : « un cordeau blanc sur une pierre blanche » (d’après Sophocle).