Page:Porchon - Traitté de la canicule et des jours caniculaires, 1688.djvu/176

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
56
Traitté

lées des plantes que je viens de nommer, peuvent eſtre utiles, ainſi que dans la ſuppreſſion des hemorroïdes.


IX.


Enfin ſi la maladie Venerienne provenante de quelque commerce infame & brûtal, a cauſé la goutte, les ulceres faits avec les cauteres potentiels la ſoulageront ; car par ces ouvertures le venin de la goutte s’écoule. On les appliquera en differens endroits, ſelon la ſituation des jointures attaquées.


X.


Si la gueriſon des gouttes depend beaucoup des vrines