Page:Porchon - Traitté de la canicule et des jours caniculaires, 1688.djvu/56

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
32
Traitté

S’il faut boire le vin pur : Si je ne conſeille pas de boire l’eau pure, je ne ſuis pas d’avis non plus que l’on boive le vin pur, puiſqu’il n’eſt pas moins dangereux. Si le vin trempé à proportion de la force & de l’eſtat des perſonnes facilite la coction, recrée les forces, ouvre les pores, ayde la nature à vuider les excremens du corps, tempere la bile, la pouſſe par les vrines, adoucit l’humeur atrabilaire, réjoüit le cœur, donne au viſage une couleur vermeille, repare les eſprits épuiſez, augmente la chaleur naturelle, nourrit le corps & fortifie toutes les facultez. Si on le boit pur, ſur tout ſi c’eſt un vin fort & genereux, il produira des effets tout