Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/109

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
72
BER


Bernard (orig. de Touraine), sr de Rezay.

D’azur à deux fasces ondées d’argent ; au chef de sable, chargé de trois cavaliers d’échiquier d’or.

Jean, lieutenant-général au bailliage de Touraine en 1170 ; Guillaume, conseiller au parlement de Bretagne, puis de Paris, en 1570.


Bernard, sr de la Bernardais, du Quellereuc et de Boisquilly, par. de Maroué, — de la Hersardaye, par de Plédéliac, — du Plessix.

Réf. et montres de 1423 à 1535, dites par., év. de Saint-Brieuc.

D’argent au chevron de gueules, accomp.de trois étoiles de sable. (Arm. de l’Ars.).

Les srs de Montessus, en Bourgogne, du nom de Bernard, portaient les mêmes armes.


Bernard, sr de l’Isle-Aval, par. de Saint-Potan, — baron de Beaumanoir, par. de Vieuxbourg, — de Bienlyvient, par. de Planguénoual.

Réf. et montres de 1441 à 1535, par. de Planguénoual, év. de Saint-Brieuc.

De sable au lion d’argent, surmonté d’une molette de même.

François, capitaine pour le duc de Mercœur, pour s’être emparé en 1596 du château de Guébriant et en avoir tué le capitaine Gilles de Bédée, reçut en 1597 lettres d’abolition d’Henri IV, et épousa la sœur de Guy Eder, baron de la Fontenelle.


Bernard, sr de Keroman, en Landerneau, — de Cornangastel, par. de Cléder, — de Kernéval.

Déb. réf. 1668, ress. de Lesneven, év. de Léon.


Bernard, sr de Kerbino et de Kerméno, par. de Saint-Gilles, — du Carpont, — de Kerhamon, par. d’Etables, — du Cosquer, — de Kerhorre, — de Kergrée, — de Keryvot, — de Kerjean, par. de Plouagat-Chatelaudren.

Anc. ext. réf. 1669, sept gén., réf. et montres de 1427 à 1543, par. de Plésidy, Plouagat, Ploumagoër et Saint-Gilles, trève de Pommerit-le-Vicomte, év. de Tréguier.

De gueules à deux épées en sautoir, la pointe en haut ; accomp. de deux fleurs de lys, une en chef et l’autre en pointe, et flanquées de deux molettes, le tout d’argent.

Rolland, épouse, vers 1417, Catherine Pouënces.


Bernard (orig. d’Anjou), sr d’Estiau, — de Beaulieu, — de Belœil, — de la Rivière, — de la Hussaudière, — de la Fosserie, — du Joncheray, — de la Fayelle et de * Courville, par. de Pluduno, — de la Cocherais, de la * Gâtinais et de la Pichardais, par. de Créhen.

Ext. réf. 1670, sept gén. et arrêt du parl. de 1738, ress. de Rennes.

D’argent à deux léopards de sable, l’un sur l’autre. Devise : Honneur et tout pour honneur.

Jean, anobli en 1477, maire d’Angers en 1485, épouse Guillemine Conan, de la maison de Rabestan ; Jean, son fils, secrétaire du Roi, † 1531 ; Guillaume, conseiller au parlement en 1564 ; un capitaine tué à l’assaut de Fribourg en 1744 ; un major de la capitainerie de Plancoët, pensionné des États pour sa belle conduite au combat de Saint-Cast en 1758.