Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
82
BID

D’argent à trois aiglons de sable.

Un avocat au parlement on 1660.


Biard, sr du Val.

Ecartelé d’azur et de sable, à la croix florencée d’argent, chargée de neuf billettes de gueules. (Arm. 1696).

Un avocat au parlement en 1690.


* Bidart (orig. de Béarn), sr de la Barrais, — de la Noë, — de la Morinais.

Déb., réf. 1668, ress. de Fougères.

D’argent à deux dards de sable liés de sinople en sautoir, cantonnés de quatre hermines de sable.

Un avocat du Roi au présidial de Rennes en 1760 ; un sous-lieutenant de vaisseau en 1787.


Bidé, sr de la Bidéaie, par. de Blain, — des Mortiers, — de la Babinais, par. de Fay, — de la Cour, par. de Beaucé, — de Bélestre, par. du Clion, — de Ranzay, par. de Saint-Donatien, — de Limur, par. de Saint-Père-en-Retz, — de Sénaigerie, par. de Bouaye, — de la Provosté et de la Marousière, par. de Saint-Philbert, — de la Rairie, par. de Pont-Saint-Martin, — du Bois, — de la Bothinière, par. de Vallet, — du Plessis, — de la Cormeraye, par. de la Chapelle-sur-Erdre, — de Chavagnes, — de Genest-Jahan, par. de Saint-Mesme, — de la Grandville, par. de Grandchamp, — de Kergournadec’h, par. de Cléder.

Ext., réf. 1669, cinq gén., ress. de Nantes et Vaunes.

D’argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules, accomp. d’un croissant d’azur au premier canton, d’une étoile au deuxième et d’une autre étoile en pointe, le tout de gueules.

Etienne, lieutenant de Blain en 1563 ; Julien, échevin de Nantes en 1580, épouse Louise Perraudeau ; plusieurs auditeurs et maîtres des comptes depuis 1616 ; deux maires de Nantes en 1652 et 1684 ; un président à mortier en 1679 ; un président aux comptes en 1706 ; un brigadier d’infanterie en 1748, et un maréchal de camp en 1788, lieutenant-général en 1814.

La branche de la Grandville fondue dans Hautefort.

Les srs de Maurville, en Aunis, de même nom et armes, ont produit un lieutenant-général des armées navales en 1775 † 1784, père d’un contre-amiral en 1816 † 1840.


Bidégan.

Montre 1481, par. de Saint-Mathieu-de Morlaix, év. de Tréguier.

D’argent à trois bandes de sable, comme Trémédern.


Bidon, sr des Rochettes, par. de Sucé, — de la Prévoterie et de la Barre, par. de la Chapelle-Basse-Mer.

D’argent au chevron d’azur, accomp. de trois trèfles de sinople. Devise : Dum spiro spero.

Un procureur à la chambre des comptes, secrétaire du Roi en 1750 et trésorier en la chancellerie de Rennes, † en charge ; un membre de l’assemblée de la noblesse d’Anjou on 1789.