Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/238

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
201
CAR


Cappel (orig. de Paris), sr de Preigny.

Trois fleurs de lys au pied nourri, surmontées d’un lambel.

Jacques, conseiller au parlement de Bretagne en 1566, † 1586.


Caquerai ou Cacqueray (orig. de Normandie, y maint. en 1667), sr des Laudes — des Molières, — de * Valmenier. — de Mesancy, — de Bavière, — de l’Orme, — de Valolive.

D’or à trois roses de gueules. Devise : Aut gloriam, aut latum.

Guillaume, sr de la Folie, en Valois, gentilhomme verrier, épousa 1º N. Brossard, fille de Colart, gentilhomme verrier qui lui donna en dot la moitié de son privilège ; 2º en 1470, Antoinette du Bosc de Radepont, dont : Jean, marié en 1497 à Jeanne Bouju, qui ont continué la filiation.

Une branche établie paroisse de Marpiré, évêché de Rennes, a produit un sénéchal de Vitré en 1720 ; une autre branche a fait enregistrer ses titres au conseil souverain de la Martinique en 1769 ; trois filles reçues à Saint-Cyr, de 1712 à 1710 ; un page de roi en 1755, puis maréchal de camp, † 1822 ; un chef d’escadre en 1784, † 1797 ; deux membres tués à Quiberon en 1795.


Caradec, sr de Trefflez, par. de Landrévarzec.

Réf. et montres de 1426 à 1562, par. de Plounévez-Ponzay et Landrévarzec, év. de Cornouaille.

Yves, Henry et Gicquel, de la paroisse de Plounévez, petits-fils de Guillaume en plaid pour sa noblesse, réformation de 1426, anoblis en 1468 ; Jean, sergent de l’abbé de Landévennec en 1536.


Caradeuc (de), marquis dudit lieu en 1776 et sr du Vauruffier, par. de Plouasne, — sr de la Chalotais, — de la Bellaugerie, — de Beauchesne, — du Domaine, — de la Vallée, — de Launay, — de la Bertaudière, — de Beaumont, — de la Belle-Épine, — de la Grandais, — de la Rivière, — de Keranroy, — de Coëtgrall, de Keranroux et de Kergariou, par. de Ploujean, — de Bodister, par de Plourin-Tréguier.

Anc. ext., réf. 1670. douze gén., réf. et montres de 1446 à 1513, par. de Lehon et Médréac, év. de Saint-Malo.

D’argent à la fasce de gueules, chargée d’une molette d’or et accomp. de trois croissants de gueules. Devise : Arreste ton cœur.

Jean, écuyer, dans une montre de 1356, marié à Julienne Hattes ; Raoul, sénéchal de Rennes, docteur en lois et en décret, l’un des ambassadeurs envoyés vers le Roi pour soutenir les droits du duc en 1384, épouse Marguerite Eder ; quatre connétables de Rennes depuis 1614 ; un chevalier de l’ordre et gentilhomme de la chambre du Roi en 1617 ; plusieurs conseillers et procureurs-généraux au parlement depuis 1672, dont le célèbre auteur des Constitutions des Jésuites, † 1785.

Fondu dans Falloux.


Caradreux, voyez Keradreux (de).


Carantez, sr de Crec’hlec’h, — de Kerezoult.

Réf. et montres de 1427 à 1513, par. de Pommerit-Jaudi, év. de Tréguier.

Barré d’argent et de gueules, (Blancs-Manteaux).

Tome I
26