Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/251

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Guillaume épouse en 1449 Marie Neveu ; Charles, gentilhomme de la chambre et gouverneur de Fougères en 1574 ; un conseiller au parlement en 1657 ; une abbesse de Moutons au diocèse d'Avranches en 1704.

Fondu dans Montesson.


Cezé, sr du Parc et du Plessix, par. de Guer, év. de Saint-Malo.

Déb., réf. 1669, ress. de Ploërmel.

D'argent au sauvage de sable, tenant une massue de sinople (Arm. 1696).


Chabannes (de), (orig. de Bourbonnais), marquis de *Curton en 1563, sr de la *Palisse, — du *Verger, — de Pionzat.

De gueules au lion d'hermines, armé et couronné d'or.

Robert, tué à la bataille d'Azincourt en 1415 ; Jacques, maréchal de France, tué à la bataille de Pavie en 1524 ; Gilbert, abbé de Saint-Meen en 1743. Un vice-amiral en 1862 † 1889.


Chabot (orig. de Poitou), baron de Retz, — sr de la Grève, — comte de *Jarnac, — sr de Sainte-Aulaye, — duc de *Rohan en 1652, — prince de *Léon, — comte de Porhoët, de Charny et de Buzançois, — marquis de Mirebeau, — sr de la Turmelière, par. de Chàteauthébaud, — marquis de Blain en 1660, — comte de Seizploué, sous le nom de Maillé, par. de Plounévez-Lochrist, — sr de Liré en Anjou, — de Coëtmeur et de Daoudour, par. de Plougourvest, — de Kermilin, par. de Trefflaouénan, — de Kerguéhéneuc, par. de Bignan, — de la Rocheservière, pairs de France.

D'or à trois chabots de gueules en pal (Sceau 12.30). Devise : Concitsshs surgo.

Cette ancienne maison connue depuis Guillaume, père de Thibaut père de Sèbran croisé en 1147, a produit Philippe, amiral de France, † 1543, et s'est alliée en 1645 à la maison de Rohan par le mariage d'Henri Chabot, sr de Sainte-Aulaye avec Marguerite, duchesse de Rohan, princesse de Léon, comtesse de Porhoêt, avec substitution expresse des nom et armes de Rohan aux enfants à naître de ce mariage, ce qui a été exécuté. Voyez Rohan.
Un lieutenant-général, chevalier des ordres en 1781 et un cardinal-archevêque d'Auch, puis de Besançon en 1828 † 1833.
La branche de Liré fondue en 1504 dans du Bellay puis du Breil et la Bourdonnaye.


* Chabre (orig. d'Auvergne), sr de Pouzols, — de Calonges, — de Varennes, — de Blot-le-Rocher, — de Demolle.

Maint. au conseil en 1662 et par lettres confirmatives de 1699.

Ecartelé aux 1 et 4 : d'azur au chevron d'or, accomp. de trois têtes de chèvre coupées de même ; aux 2 et 3 d'azur à la croix alésée d'argent, à la bordure de vair.

Antoine, lieutenant criminel[sic] à Riom, anobli en 1643, est l'auteur de cette famille, alliée en Bretagne aux Boisberthelot, Coétgoureden, Penhoadic et Hervé du Penhoat.


Chaffault (du), (ramage de Rezé), sr dudit lieu, par, de Bouguenais, — de Monceaux, par. de Saint-Philbert, — de la Limouzinière, par. de ce nom, — de la Sénardière, par. de Boufféré, près Montaigu, — de la Motte, par. de Besné, — de Violain, par. de Grand-Champ.

Maint, à l'intend. de Poitiers en 1667 ; réf. 1443, par. de Sainl-Philbert-de-Grand-Lieu, év. de Nantes.