Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/30

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
XXIX
PRÉFACE

Certains articles de notre première édition avaient été trouvés trop succincts ; la présente édition complètera ce qui peut avoir manqué à la précédente, et lui sera de beaucoup supérieure par les pièces justificatives, les listes chronologiques et les dissertations qui l'accompagnent sur l'institution de la noblesse et des fiefs, et sur la formation et l'origine des noms de famille en Bretagne. Tous les noms ayant eu dans le principe une signification, c'est répondre à une question naturelle que de donner leur étymologie dans un travail qui traite particulièrement des noms, et cette explication, acquiert un plus haut prix lorsqu'elle est jointe à la description des armoiries parlantes, qui sont si nombreuses.

Il est facile de réunir contre un ouvrage d'une telle étendue des critiques de détail ; nous nous flattons que ses imperfections ne seront pas assez nombreuses pour défigurer l'ensemble de l'œuvre, et que le public, en nous tenant compte de la nature particulièrement délicate d'un sujet où, sans altérer la vérité, nous ne voulions pas davantage blesser les amours-propres, répètera avec Horace :

Verum ubi plura nitent.... non ego paucis
Offendar maculis....


    de prudencia Hervei marinarii, Nannetensis civis, plene confidentes dicto Herveo, plenam et omnimodam potestatem damus tractandi, ordinandi et conveniendi pro nobis et nostro nomine cum quibuscumque navium dominis, seu parcionariis super pretio passagii nostri ad Damyetam ; promittentes nos ratum habituros et completuros quidquid per dictum procuratorem nostum circa hunc actum fuerit conventum.

    Datum apud Nymocium sub sigillo mei N… supra dicti, anno Domini Mº. CCº, XLIXº, mense aprilis.