Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/363

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Malo.

Eudes, croisé en 1248 (cab. Courtois) ; Eenri, écuycr dans une montre de 1371, reçue par Jean et Robert de Guitté.

Dé\n, (orig. d’Anjou), sr de Saint-Martin, - de Luigné, — de la Poulletrie, près Saumur.

D’argent au lion de pourpre, armé de gueules. Devise : Vigor in virtute.

Dean (le), srde Kertanguy, — du Glascoët, év. de Cornouaille. De sable à la gerbe de blé d’or.

Un commissaire des Etats, député de Quimper aux Etats-Généraux en 1789, puis baron de l’Empire en 1810 avec institution de majorât sur la terre de Bourdonnel, par. d’Ergué-Armol, † 1823- (Famille éteinte).

Déauguer (le), sr de Kergadiou, — de Penamprat et du Mesgouëz, par. de Plouzané,

— de Lanhouédan, — de Gorréquer, — de Kerautret.

Âne. ext., réf. 1670, septgén., réf. et montres de 1426 à 1503, par. de Plouzané, Plougonvelin et Ploumoguer, év. de Léon.

De gueules à la croix pleine d’argent. Devise vDleet eo ar guir dan déauguer. (Le droit est dû au dîmeur.)

Emault fils Guillaume, marié à Marguerite de Poncelin, exempt de tous fouagps comme marinier, maître du navire VÉpervier du Conquet, venu au service du duc l’an 1487 ; Xofl fils du précédent, époux de Jeanne Rolland.

Famille éteinte.

Deelin Ou Deslin (de), sr duditlieu, par. de Chàteaugiron, — du Verger, — de la Touche,

— de la Pinceguerrière, par. de Domloup, — de Launay, — du Mottay, — de Beauchesne.

Anc. ext., réf. 1668, trois gén., réf. de ^440 à 1513, par. de Châteaugiron et

Domloup, év. de Rennes.

D’azur au chevron d’argent, accomp. de trois molettes d’or (Sceau 1405).

Jean et Guillaume, sénéchaux de Rennes en 1250 et 1420 ; le même Guillaume, curateur du duc de Bretagne en U02 ; Guillaume épouse en 1624 Jeanne d’Aiguillon.

Defermon, sr des Chapelières, par. de Maumusson, — de la Chaussée et de Gatioes, par. d’Issé.

D’hermines au pommier de sable jetant deux branches, celle de dextre feuilletée et fruitée d’or, celle de sénestre d’argent.

Un alloué, maire et député de Châteaubriant aux Etats de 1768, père d’un procureur au parlement, député de Rennes aux Etats-Généraux de 1789 puis membre de la Convention, ministre d’Etat et comte de l’Empire, † 1831, dont le petit-neveu Ginoux a pris le nom.

Deffoterbie, (orig. d’Angleterre). Déb., réf. 1670, év. de Tréguier.

D’argent à deux chevrons de gueules ; au chef de même, chargé de six fleurs de lys d’or(Arm. del’Ars.)

Dehaut.