Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/504

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Goupil, sr de Keregien.

Réf. 1463, par. de Goudelin, év. de Tréguier.

Porto trois coquilles, accomp. d’une fleur de lys en abyme (Sceau 1283). Jean, appolé à asseoir une rente au profit du duc sur le havage de Lannion en 1283.

Goubay (du), sr dudit lieu ; par. de ce nom, — de la Coste, par. de Saint-Julien, — de la Baudramière, par. de Saint-Trimoël, — de Launay et du Plessis, par. de BréhandMoncontour, — de la Ville-Billy, par. de Maroué.

Anc. ext. chev., réf. 1669, dix gén., réf. et montres de 1423 à 1535, par. de Bréhand-Moncontour, év. de Saint Brieuc.

Burelé d’or et de gueules ; aliàs : de gueules h dix billettes dargent, 4. 3. 2. 1. (G. le B.) qui est Dolo.

Robin, marié à Jeanne de Bréhand, veuve en 1389 ; Jacques, gouverneur de Moncontour et capitaine des arquebusiers à cheval du prince d’Orange en 1530 ; Olivier, chevalier de l’ordre en 1586 ; Jean, lieutenant de Roi aux quatre évéchés de Basse-Bretagne en 1657, père de Jeanne-Madeleine, dernière du nom, mariée en 1684 a Joseph Andrault, comte de Langeron, lieutenant-général des armées navales.

  • Goubcuff ou Gourcun, sr de * Tréménec, de Panarpont et de Kervoalen, par. de Plovan, — de Kervennec, par. de Plomeur, — de Kerbiquet, par. de Kerfeunteun, — de Penanguer, — de Kerourc’hant, — de Kerdanet etde Mescosquer, par. de Poullan.

Anc. ext., réf. 1669, sept gén. ; réf. et montres de 1426 à 1562, par. de Plovan, Plomeur, Pontcroix et Kerfeunteun, év. de Cornouaille.

D’azur à la croix pattée d’argent, comme Peunuilly, chargée en cœur d’un croissant de gueules. Devise : Plus faire que dire.

Guillaume, croisé en 1248 (cab. Courtois) ; Jean, vivant en 1481, épouse Aliette de Tivarlen ; Louis, gentilhomme de la chambre du Roi en 1646, chevalier de l’ordre en 1653, marié k Moricette de Plœuc ; un page du Roi en 1722.

GOurcun (ramage des précédents), sr de Kerven, — de Saint-Spé, — de Keromnès, par. de Locquénolé, év. de Dol, enclaves de Léon, — de Kerien, — de Meroz, — de Lescogan — de Kérédan, — de Tréburnet, par. de Plouigneau.

Maint, au conseil en 1730 et par lettres patentes de 1766, ress. de Morlaix. D’azur à la croix pattée d’argent, chargée en cœur d’un croissant de gueules.

Clet, procureur du Roi à Morlaix en 1660; Maurice, mestre de camp de cavalerie et gouverneur de Carhaix en 1720.

Gourden ou Gourdax, sr delà Prévostaye etdu Préclos, par. de Tréal, — de Grandbois, par. de Sérent, — de Kerérel, par. de.Crédin, — de Kernazel, par. de Radenac. Maint, à l intend. en 1716; réf. de 1426 à 1.136, par. de Tréal, év. de Vannes.

D’azur à deux flèches d’argent en sautoir, accomp. en chef d’un croissant et en pointe d’une étoile, le tout de même.

La branche de la Prévostaye fondue vers 1170 dans la Ruée.

Gourdel, sr de la Ville-Amaury, par. de Trédaniel, — de Keriolet, par. de Laniscat, — de Kersalio, — de Botméné.