Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/516

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


r}} de la Rozais, — de la Beccalais. Déb , réf. 1669, ress. de Rennes.

D’argent à trois roses de gueules.

Graveran, (orig. de la par. de Crozon), év. de Cornouaille.

De sinople à la croix alésée d’or. Devise : Verbum çrucis Dei virtus. Un évêque de Quimper et de Léon en 1840-j- 1855.

Gravé, sr de la Chaise, — de la Flellière, — de Launay, — de Haute-Salle, — des Fougerais, — de la Grande-Fontaine, — de la Bouteveillaye, par. de Glenac. Maint, à l’intend. en 1698, ress. de Saint-Malo.

D’azur au chevron d’or, accomp. de trois losanges de même, comme la Grange et Pissonnel.

Un président aux comptes en 1628 et doux secrétaires du Roi en 1647 et 1755.

Gravelle (de), (orig. de Normandie), sr des Fourneaux, — de Fontaines. D’azur au chevron d’or, accomp. de trois croissants d’argent. Simon, conseiller au parlement en 1555, † 1569.

Gravoil. sr de Saint-Michel, — du Tertre.

D’argent à un cœur de gueules, cantonné des quatre lettres D. I. E. V. de sable. Antoine, maire de Nantes en 1584.

On trouve Jean, sr de la Guiaye, employé à la réformation de 1428, paroisse de SaintPère-en-Retz.

Gréal. sr de la Rocbe-Fleuré.

Abel, greffier en chef aux requêtes du parlement on 1585, marié à Gillette de Couaisnon.

Grée (de La), sr dudit lieu, par. de Rougé, — du Port de-Roche, par. de Fougeray, de la Liottière, de Luigné, de Briacé, du Bois-Adam et de la Motte, par. du Loroux-Botterau, — du Cléré, par. de Saint-Julien-de-Concelles, — de la-Jarrie, — — de laCour-Péan, par. d’Erbray, de l’Houdière.

Maint, au conseil en 1703; réf. et montres de 1428 à 1543, par. de Rougé, Soulvache et le Loroux, év. de Nantes et Fercé, év. de Rennes.

D’argent à la croix [aliàs : pattée) de gueules, cantonnée de quatre croisettes de même. Devise : In hoc signo vinces.

François, conseiller au parlement en 1691, marié à Marie-Anne de Gouvello. La branche du Port-de-Roche et de la Cour-Péan fondue en 1546 dans Kerboudel.

Grée (de La), sr de la Fontaine, — du Mené. Déb., réf., 1668, ress. de Guingamp.

Grées (des), sr de la Touraille de la Villero et de Gerguy, par. d’Augan, — du * Lou, par. de Saint-Lèry, — de Lesnée, par. de Gaël, — de Kerjean, — de Botguidé,