Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/536

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
499
− GUI −

Guibourg, sr du Clos, — de la Franchetière, par. d’Erbray, — de Launay, — du Val, par. d’Auverné, év. de Nantes.

Jean, greffier en chef à la chambre dos comptes de Nantes en 1582, auditeur en 1589, père d’Antoine, greffier en chef en 1597, échevin de Nantes en 1617, marié à Hélène Odion.

Leurs descendants ont été maintenus à l’Intendance de la Rochelle en 1699.

Guibourgère (de la), voyez Camus.

Guicaznou (de), sr dudit lieu et de Keromnès, par. de Plougasnou, — de Bodister, par. de Plourin, — de Kerandulven et du Bois-de-la-Rivc, par. de Lanmeur, — de Keranrun, dei’oëtgrall et de Trofeunteniou, par. de Floujean, — de Kernoter, par. de Plouèzoc’h. — du Scozou, par. de Loguivy-Plougras, — de Lezireur, par. de Taulé, — de la Ville-Savary, par. de Guérande, — de Pennaneo’h.

Anc. ext. réf. 1669, neuf gén., réf. et montres de 1427 à 1543, par. de Pion, gasnou et Ploujean, év. de Tréguier, et Taulé, év. de Léon.

D’argent fretté d’azur, voyez Menguy et Mériadec. Devise : Dieu me tue.

Geffroi, épouse vers 1380 Catherine de Kermabon ; Mériadec, panetier du duc Jean V en 1427 ; Mériadec, maître d’hôtel de la Reine et capitaine de Morlaix en 1506, marié en 1491 à Marie le Gualès.

La branche aînée fondue en 1570 dans la Forest ; la branche de Bodister fondue à la fin du xiiie siècle dans Dinan-Montafilant ; la branche de Lezireur fondue au xvr« siècle dans Gourio ; la dernière branche fondue en 1715 dans Moucheron.

Guichard, voyez Guischard.

Guichardière (de la), voyez Taillandier (le).

Guichart, sr de Bléruais, voyez Bléruais (de), dont celle famille a gardé le nom.

Guichart, sr du Fresque, par. de Crozon.

Déb. réf. 1669, ress. de Châteaulin.

Guichart, voyez Guihart.

Guichet (du), sr de Lorgeril, près Antrain, — de la Ville-Hue.

Déb., réf. 1669, ress. de Fougères.

D’argent au lion de gueules (Arm. 1696).

Guichen (de), voyez Bouëxic (du).

Guichoux ou Gléhoux (le), sr de Kerangoaguet, par. de Carantec, — de Kerjean.

Ext., réf. 1670. sept gén., réf. et montres de 1446 à 1503, par. de Carantec, Taulé et Plouénan, év. de Léon.

D’argent au greslier d’azur, lié de gueules, accomp. de trois étoiles aussi de gueules.

Alain, époux de Fiacrette de Kerouartz, père de Guillaume, anobli et franchi en 1439.