Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/83

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
46
BAS

de Montmorency, blessé à la bataille de Saint-Quentin en 1557, puis abbé de Saint-Maurice-de-Carnoët, † 1581 ; un président à mortier en 1577 ; un doyen du Folgoët en 1596 ; deux présidents aux comptes en 1619 et 1713 ; deux présidents des requêtes et sept conseillers au parlement de 1600 à 1714 ; deux lieutenants-généraux des armées navales de 1700 à 1746 ; un abbé du Reclus au diocèse de Troyes on 1747 ; trois lieutenants-généraux des armées du Roi depuis 1781. Un membre admis aux honneurs de la Cour en 1788.

La branche du Boisgeffroy fondue en 1689 dans Mornay-Montchevreuil.


Bart (le), sr de la Riotelaye, par. de Pacé, — de la Jaunaye et de Méjusseaume, par. du Rheu.

Réf. de 1427 à 1440, dites par., év. de Rennes.

D’azur au léopard d’argent (Sceau 1268).

Geoffroi, sénéchal de Dinan en 1258 ; Mathieu, chancelier de Bretagne et abbé de Redon † 1380 ; Jean, abbé de Saint-Melaine de Rennes, † 1393 ; un connétable de Rennes en 1489.

Fondu dans Coëtlogon.


Bartaige, sr de Brondusval, par. du Minihy de Léon, — de Kerangroas, par. de Plougasnou.

Déb. réf. 1669, et convoqué à l’arrière-ban de 1636.

D’argent fretté d’azur, brisé en chef d’un croissant de gueules.


Bartz (le), év. de Vannes.

D’azur au chevron d’or, accomp. en chef de deux étoiles d’argent, et en pointe d’un croissant d’or (Arm. 1696).

Guillaume, contrôleur à la chancellerie en 1681.


Baruau, sr de Kersalaun, par. de Guimaëc, év. de Tréguier.

De sable à deux palmes d’argent, adossées en pal, comme Gourvaou et Garennes. (G. le B.)


Barzic (le), sr de Keranstivel, par. de Locmaria de Quimper, — de Kerbrat, par. de Saint-Houardon de Landerneau, — de Kerodeven, — de Kerambellec, — de Kerouc’hant, — du Botquénal, par. de Loperhet.

Déb. réf. 1668, ress. de Quimper et de Lesneven.

D’azur au chevron d’argent, accomp. de trois contre-hermines de même (Arm. 1696).


Bascher, sr de la Villéon, — de Kerhamon.

Déb. réf. 1669, ress. de Saint-Brieuc.

D’azur au croissant d’argent. (Arm. 1696).

Le R. P. Aimé, général de l’ordre des capucins en 1768, appartenait à cette famille.


Bascher, sr de la Villeboulain, év. de Saint-Brieuc.

Déb. réf. 1668, ress. de Saint-Brieuc.

D’argent à la fasce de gueules, accomp. de trois macles d’azur en chef et de trois molettes de même en pointe (Arm. 1696) ; aliàs : d’or à trois pals alésés,