Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 2.djvu/343

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
338
NY

Olivrit.

Ref. et montres de 1423 a 1469, par. de Pteneuf, ev. de Saint-Brieuc. Jean, se disant noble et contrarte en 1423, anobli en 1428. Olymant, t ;oyezOuMANT.

Omn£s, sr de Keromnfes, par. de Carantec, — de Kerret, par, de Rosno&n, — de Tibisson, — de Keroulle et de Kerantrez, par. d’Hanvee. Ref. et montres de 1426 a 153«, par. de Rosnoen et Hanvec, ev. de Cornouaille. LosangS d’argent et de sable, k la coupe couverte d’or sur le tout, comme Boutouiller et Larchiver).

Marie et Frangoise, abbesses dela Joie de 1523 et 1561. La branche ainde fondue au xv 6 si&cle dans Boutouiller. O’murphy (orig. d’Irlande).

Confirme par lettres patentes de 1 821 .

Ecartete d’argent et de gueules à quatre lions de Tun en Tautre ; k la fasce de sable, chargSe de trois gerbes de blé d’or, brochante sur le tout. Devise : Forth et hospitalis.

Cette famille, 6tablieen Bretagne en 1690, s’est alliée aux URoy de la Trochardais, du Breil de la Caunelaye et Botherel et a produit un marshal de camp en 1825 .

  • O’neill (orig. d’Irlande), comtede Tyrone.

D’argent à une main s<§nestre appaumdede gueules en pal, supports par deux lions affronts de mfime ; accomp. en chef de trois étoiles rangSes d’azur et en pointe d’un saumon au naturel, nageant dans une mer d’argent, ombr<§e de sinople. Devise : Sblo, salo, coeloquepotentes. Un major au regiment de la Martinique en 1770, chevalier de Saint-Louis ; un géndral de brigade en 1883, géndral de division en 1888. Onfroy (orig. de Normandie, y maint. en 1598 et 1671), sr de Saint-Laurent-sur-Mer, d’Agnerville, de Ver, de * Viret, d’Aubigny, dela Pirami&re, de la Haye, de la Roztere’ des Varennes, de Tracy et de * Breville, en Normandie, — de la Gaudinelais, par. de Saint-Malo de Phily.

Ext. arrét du pari, de 1782, dixgen., ress. de Rennes. D’argent au chevron de gueules, accomp. de trois trfefles de sinople. Robert, de la paroisse de Cérisy, exempt de tallies k la reformation de 1463 ; Marin, da la paroisse de Véret, obtient charte recognitoire de noblesse en 1543 ; Jean, son ills, partage noblement en 1548 et Spouse Jeanne Herbelyne. Ohajn, sr de la Porte.

Deb., ref. 1668, ress. de Rennes.

Parti d’or et de gueules à deux lions contournSs de Tun en l’autre, soutenant une lance en pal, voyez Cl1v£d&.

Tanguy, r^ftrendaire en 1642, marte en 1668 k Catherine Binfene.