Page:Potocki - Dix journées de la vie d’Alphonse Van-Worden, 1-3.djvu/381

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 69 )

sée, car il sentit comme des griffes qui s’enfonçoient dans son dos. « Orlandine ! Orlandine ! que veut dire ceci ? »

» Orlandine n’étoit plus. Thibaud ne vit à sa place qu’un horrible assemblage de formes hideuses et inconnues. « Je ne suis point Orlandine, dit le monstre d’une voix épouvantable, je suis Belzébut. »

» Thibaud voulut invoquer le nom de Jésus, mais satan qui le devina, lui saisit la gorge avec les dents, et l’empêcha de prononcer ce saint nom.

» Le lendemain matin, les paysans qui alloient vendre leurs légumes au marché de Lyon, entendirent des gémissemens dans une masure