Page:Potocki - Dix journées de la vie d’Alphonse Van-Worden, 1-3.djvu/434

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 122 )

des Gomélèz, qui vouloit éprouver ma discrétion. Enfin Rebecca, son frère, Zoto et le chef des Bohémiens, tous ces gens-là s’entendoient peut-être pour ébranler mon courage.

Ces réflexions, comme on le sent bien, me décidèrent à attendre, de pied ferme, la suite des aventures auxquelles j’étois destiné, et que le lecteur connoîtra, s’il accueille favorablement la première partie de cette histoire.


FIN DU TROISIÈME ET DERNIER TOME.