Page:Procès contre Marie-Josèphe-Angélique, Montréal 1734.djvu/83

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
Cinqe page

P.Raimbault


la proposition de me Cugnet qu'il luy seroit fourny six cent livres de poudre pour le prix de lad. négresse par elle l'envoyant à ses frais et dépens à monsieur l'intendant, elle dit à luy qui dépose quelle nozoit, n'ayant plus sa servente, coucher seul en sa maison par la crainte quelle avoit de lad. négresse, pendant la nuit ; et sur l'offre quil luy fit dy lenvoyer coucher quelqu'un, elle luy dit qu'il luy feroit plaisir sy le jeune de Couagne n'y alloit point, comme elle luy avoit prié ; que depuis l'incendie lad.demle Francheville luy a dit quelle ne sétoit absenté de la maison ce jour-là que l'après-midi pour aller à l'église ; et que lad. négresse ne l'avoit jamais mieux servi que depuis que sa servante étoit sorty ; et quil scait que lad. servante nétoit sorty que à la

Ignace Gamelin
P. Raimbault
E Portier, greffier