Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/126

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Proportion : i : I : : c : C
En chiffres : 1 : 4 40 : : 10, 500 : x

Comme 1 ne divise pas, il suffït de multiplier par 4 40.

7. Le florin d’Autriche vaut 2 fr. 60 : combien valent 10,000 florins en francs.

Puisque 1 ne divise pas, c’est 2 60 1,000, ou 2,000 fr.

8. Le type des monnaies étrangères est généralement plus élevé que le nôtre ; en sorte que le calcul indiqué aux numéros 6 et 7 est applicable à peu près partout. Seulement il s’agirait d’un type plus faible, qu’il n’y aurait encore rien à changer, sinon dans la position des termes : l’unité du premier terme, c’est alors le type étranger.

Exemple. Quand le denier de gros d’Amsterdam vaut 54 centimes, combien valent en franc ? 248 deniers ?

1 denier donne 54 centimes comme 248 deniers x fr.

Proportion : 1 : 54 : : 248 : x
D’où : x = 248 0 54 = 133 fr. 92.

9. Inversement, on peut avoir à convertir des francs en valeurs étrangères.

Quand la pistole d’Espagne vaut 15 fr., combien valent en pistoles 36,000 fr. ?

Je dis : 15 fr. donnent 1 pistole comme 36,000 fr. donnent x.

Proportion : 15 : 1 : : 36,000 : x.

1 ne multiplie pas ; donc : x = = 2,000 pistoles.

Il serait superflu de multiplier davantage les exemples.




CHAPITRE VI.


Matières métalliques. — Change.


Les courtiers de commerce ont le droit, concurremment avec les agents de change, de vendre les matières d’or et d’argent ; mais aux derniers seuls appartient d’en constater