Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/459

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


D’Ougrée. — 1854 ; 71 ans ; capital représenté par 10,500 actions.

Fabrique de fer d’Ougrée. — 1837 ; 87 ans ; 3,500,000 fr. ; actions de 1,000 fr.

Société de Saint-Léonard. — 1836 ; 90 ans ; 1,600,000 fr. ; actions de 1,000 fr.

Charbonnages et hauts-fourneaux de l’Espérance, à Seraing. — 1836 ; 90 ans ; 4 millions ; actions de 1,000 fr.

De Monceau-sur-Sambre. — 1837 ; 99 ans ; 4 millions ; actions de 1,000 fr.

De la Providence. — 1838 ; 25 ans ; 5,500,000 fr. ; actions de 1,000 fr.

De Sclessin. — 1841 ; 90 ans ; 11 millions ; actions de 1,000 fr.

Établissements de John Cockerill, à Seraing et à Liège. — 1842 : 50 ans ; 12,500,000 fr.— 12,200 actions de 1,000 fr. ; 400 de 500 fr. ; 400 de 250 fr.

Fourneaux et laminoirs de la Sambre. — 1853 ; 25 ans ; 5 millions ; actions de 500 fr.


PHÉNIX MÉTALLURGIQUE.
(Cologne.)


Société anonyme prussienne autorisée le 10 novembre 1852. — Durée, 25 ans. — Capital, 6 millions de thalers (22,500,000 fr.) ; actions de 100 thalers (375 fr.). Il n’en a encore été émis que 44,000. — 10,000 obligations de 100 thalers 6 0/0.


VIEILLE-MONTAGNE.
(Liège. — Paris, 19, rue Richer.)

Cette Compagnie a absorbé les quatre suivantes : Mines et usines à zinc de la Prusse rhénane, de la Meuse, de Valentin-Cocq, et Société du blanc de zinc. Elle est constituée sous forme anonyme, pour 99 ans à partir du 23 juin 1837. Capital, 9 millions. Les actions sont de 1,000 fr., divisées