Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/477

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


BOU BOU U5

—* Essai historique sur l’Aquitaine. Sans indication de lieu ; 153, broch. in-8. —* Examen de qnelques objections faites àl auteur du nouvel Abrégé chronologique de l’histoire de France, dans l’ouvr. (de Dreux de Radier), intitulé : Mémoires kisr toriques, critiques et anecdotiqucs de France. Paris, Prault; Ï 764, in-8.

L’abbé P.-J. Boudot est encore auteur, avec L.-F.-C. Marin, delà Bibliothèque du Théâtre-Français. Dresde (Paris), 1768, 3 vol, in-8.

BOUDOU(L.). Choix de Discours de réception à l’Académie française, depuis son rétablissementjusqu’àsa suppression. Paris, Demonville, 1S08, 2 vol. iu-8, 12 fr,

Léon lïoudou a clé l’éditeur des Œuvres complètes de l’abbc P. Arnaud.

. BOUÉ(A.). Essai géologique sur l’Ecosse. Paris V ? Courrier.(*Bachelier"), sans date, (1820), in-8 avec 9 pi., 8 fr. —Mémoire géologique sur l’Allemagne. Paris, Bachelier, i8a3, in-4.

Tiré à TOO exemplaires, qui n’ont pas été destinés au commerce. Ce Mémoire a paru d’abord dans le Journal de Physique, année 1822.

BOUE (Placide). Instruction pour l’usage deVaréomclreà i5échel ! es, ïndiquant le rapport exact entre celai de lïories, et l’alcoomètre de M. Gay-Lussat ;. Montpellier, Ricard, i825, in~i6 de huit pag. avec une pi.

BOUESNEL, anc. ingénieur des mines.

Nous ne connaissons de, M. îîouesnel que les Mémoires suivants, imprimés de 1807 à ISI4 1 dans ïê Journal des Mines.* Analyse de quelques produits du fourneau du Creusot(Tom..XXII, 1807).-7-Extrait d’un rapport de M. lïoucsnel sur les mines de houille du département de Sambre et Meuse (Tom. XXVI, 1809). —Notice sur une nouvelle machine d’extraction employée depuis peu aux mines de Védrin (idt, id.). — Mémoire sur les mines de plomb de Bleyherg (Roër) (Toin. XXVH, I8TO). — Analyse des échantillons de mineriii de cuivre de Stolzembourg (Tom. XXXV, JSI4).’— Analyse du minerai de fer de Groonendael (id., id.).—Mémoire sur les mines de houille dites du Flcnu, situées sur les territoires de Jemmapcs et de Quarignon (Tom. XXXVI, 1814) —Mémoire sur les procédés employés aux mines dé plomb de Védrin, pour la séparation du métal, avec une pi. (Tom. XXXIII, 1813). — Mémoire sur un produit métallurgique qui se forme dans quelques hauts-fourneaux du département de Sambre et Meuse (Tom. XXIX, 1811). — Mémoire sur le gisement « es minerais existant dans le département de Sambre et Meuse, avec une note de M. OMALIUS D’HALLOY sur ce Mémoire (id., id.).— Notice sur des essais de minerais provenant.de la mine de cuivre de Stolzembourg— (Forêts)’(Tom. XXXV, 18i4) —Notice sur le gisement de quelques minerais de fer de la Belgique, et sur les produits que l’on en obtient en fonte.(id : , id.). — Notice sur les ardoisières.de Fumay (Ardennes) (Tom. XXX1I1, I8I3). — Notice sur le muraillemenl du nouveau puits de machine que l’on exécute surles mines de Védrin, avec une pi. (Tom. XXX, 1S11). — Notice sur. une matière. charbonneuse qui se produit quelquefois dans les hauts-fourneaux (Tom. XXXI, 1S12) : — Notice sur.

quelques minerais de zinc (id., ni.).— Notice sur les ardoisières de Rimogue (Ardennes) (id., id.). — Notice sur les terres à pipe d’Ahdeune ( « ?., id.). — Sur les exploitations des mines de fer du déparlement de Sambrcct Meuse ; sur les produits de ces mines et sur les usines métalliques de ce’département (Tom. XXX, 1S11).

BOUET (Alex.). Epître à.M. le comte Moutlosièr, suivie de Chansons sur le séjour desmissionnaires à Brest. Paris, Pontliieu, 1826, in-8 de 20 pag.

BOUEZ DE SIGOGNE. *Méthode nonTelle pour guérir les maladies vénériennes. Paris, 1922, in-12.,

On croit que ce livre est de Jean d’Épinay-Pucliard, docteur, qui le vendit à Sigogne.

BOTJFKEY (L.-D.-Amahle), successivement docteur en médecine, sous — préfet d’Argentan, , membre dn corps-législatif, né à…… mort a Argentan, àii commencement de 1820.

— Essai sur les fièvres intermittentes, l’action et l’usage des fébrifuges et surtout du quinquina. Paris j Meslant ; Croullcbois, 1798, in-S, 5 fr.

—Mémoire sur la qnestion suivante : Assigner, dans les circonstances présentes, quelles sont les causes qui pourraient engendrer des.maladies, etc., etc. Arancy, 1789, 111-8. ;

— Recherches sur l’influence de l’air dans le développement, le caractère et le traitementdes maladies. (Sec.édit.). Paris, Croullcbois, I8I3, 2 part ; en un vol. in-8 : , 6 fr. 5o c. 1

, La première édition est de 1799 . BGUFFLERS (le chev. Stan.-J.), poète, membre de l’Institut et des Académies de Berlin, de Dijon, de Nancy, etc. ; né en 1737, mort à Paris, le iS janvier 1JB16.

— *Cœurs (les), poëme érot. 1763, in-12,

— Derviche (le), conte oriental ; Tamara ouïe Lac des pénitents, et Ah ! si… co’n-. tes. Paris, Briand, 1810, 2 vol. in-12, 4 fr, —Discours de réception à l’Académie fran-rçaîse. Paris, 17 88, in-4.

— Discours sur la littérature, prononcé à, l’Académie de Berlin. Paris, 1801, in-8.

— Discours sur la vertu. Sec. édit., eorr. et augm. Paris, Pougens, etc., 1800, in-S, 1 fr. 20 c.

— Éloge de M. de Beauveau, membre de rAcadémiefrançaise.P « r., i8o5, in-8, 25 c.

— Essai sur les gens de lettres, lu dans nne séance de l’Institut, le 26 décembre 1810. Paris, Le Normant, 1S11, br.iu-8..

— Lettres du chev. de Boufflcrs à sa mère, sur son voyage en Suisse. 1770, in-r8.

— Libre(le) arbitre, avec cette épigraphe :