Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tant ignave et stupide qu’il ne voulust, ou tant destitué de gens, d’argent, de conseil et d’art militaire qu’il ne peust resister à tes iniques assaulx ?

«  Depars d’icy presentement, et demain pour tout le jour soye retiré en tes terres, sans par le chemin faire aulcun tumulte ne force ; et paye mille bezans d’or pour les dommaiges que as faict en ces terres. La moytié bailleras demain, l’aultre moytié payeras es ides de May prochainement venant, nons delaissant ce pendent pour houltaige les ducs de Tournemoule, de Basdefesses et de Menuail, ensemble le prince de Gratelles et le viconte de Morpiaille. »

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Comment Grandgousier,